La chemise est incontestablement la pièce maîtresse de l’habillement pour homme. Toutefois, elle ne se choisit pas de façon aléatoire et ne se porte pas n’importe comment. Il faut savoir acheter une chemise qui vous donnera un style à la fois chic et classe. Mais comment, dites-vous ? Pour chaque homme souhaitant s’habiller avec classe, voici un guide pratique pour vous aider dans l’achat de votre chemise.

Les types de chemises

Dans l’armoire d’un homme, il devrait y avoir éventuellement deux types de chemises : d’un côté, il y a les chemises formelles et d’un autre, il y a les chemises décontractées. Elles se distinguent par leur tissu, notamment l’armure de tissage, la couleur et le motif.

L’armure est la façon dont les fils de chaîne (fil placé à l’horizontal) et les fils de trame (fil à la verticale du tissu) s’entrecroisent. Il existe trois sortes d’armures : en toile, en serge et en satin. La chemise formelle est généralement une chemise en popeline de coton qui est une armure en toile. Par contre, la chemise décontractée peut être une chemise oxford qui est une armure nattée dérivée de l’armure en toile. Elle peut également être en denim ou chambray.

La chemise formelle est souvent de couleur unie comme l’indémodable chemise pour homme blanche. Quant à la chemise à carreaux ou à rayures, ses motifs sont plutôt décontractés. Cependant, une chemise avec un motif discret fondu dans la couleur de la chemise peut être portée pour un style formel. Notez qu’il s’agit de chemise manches longues.

Une chemise formelle se porte rentrée dans le pantalon et peut ainsi être portée avec un costume tandis qu’une chemise décontractée se porte en dehors du pantalon, ce qui ne se marie pas avec un costume. On peut quand même créer des tenues très élégantes avec une chemise décontractée, il faudra juste acheter la bonne taille de chemise.

Pour acheter des chemises en ligne, cliquez ici.

Choisir la bonne taille et la bonne coupe de chemise

Avant d’acheter une chemise pour homme, il faut passer à l’essayage pour vérifier ces quatre points :

En premier, il faut que le col ne soit pas trop serré. Pour cela, refermez le col et si vous arrivez à passer deux doigts entre le col et votre cou, il est à la bonne taille. Autrement, vous ne tiendrez pas longtemps avec le col fermé.
Ensuite, il faut regarder au niveau des épaules. La couture doit arriver au niveau de l’os qui forme la pointe de l’épaule.
Il faut aussi vérifier la longueur des manches. Pour cela, tendez vos bras. La manche doit s’arrêter deux centimètres en dessous de l’os du poignet, soit deux centimètres au-dessus de la base du pouce.
En dernier, examinez la largeur du tissu. Il doit y avoir environ deux centimètres de tissu en dessous des aisselles et trois centimètres de tissu sur chaque côté au niveau du cinquième bouton de la chemise.

Après vérification de la taille, on passe à la coupe. Il est préférable de choisir une chemise selon sa morphologie pour montrer ses atouts ou pour camoufler ses petits défauts.

Pour une morphologie en X ou en V, c’est-à-dire les épaules larges et la taille marquée, privilégiez la coupe cintrée qui mettra en avant vos épaules et votre taille.
Si vous avez les épaules et les hanches au même niveau, donc une morphologie en H, optez pour une découpe droite qui vous permettra d’avoir une belle carrure.
Quand on a un peu de rondeurs, et une taille marquée ou non, il vaut mieux prendre une chemise à coupe ajustée à sa taille.

Une chemise de qualité pour un look beaucoup plus classe

Comment reconnaître une chemise de qualité ? Plusieurs points sont à considérer : la rigidité du col, le tissu, les détails et les finitions.

La rigidité du col est testée après lavage de la chemise. Une chemise de mauvaise qualité va s’affaisser et gondoler après plusieurs lavages.
Le tissu doit être souple et soyeux. Pour cela, jetez un œil sur l’étiquette de composition pour savoir si la chemise est 100 % coton. En effet, une chemise en polyester garde les odeurs car on risque de transpirer dedans contrairement à une chemise en coton.
Enfin, n’oubliez pas de vérifier les petits détails comme les boutons et les finitions.