La mode du bio, on en parle beaucoup, mais le bio dans la mode un peu moins. Pourtant, cela devrait être aussi important que ce que l’on met dans l’assiette. Alors, non, il ne s’agit pas de se mettre à manger son tee-shirt mais de penser écologique pour sa séance shopping. Pourquoi ? Parce que comme les produits alimentaires qui ne sont pas bio, la production de tissus, le filage et la teinture, devenus conventionnels aujourd’hui, ont des effets désastreux sur l’environnement. Et la matière tant appréciée pour sa qualité qu’est le coton n’échappe pas à la règle. Alors comment acheter du coton bio ? Tout simplement en choisissant la bonne marque, le bon label, mais surtout en comprenant ce qu’implique « acheter bio ».

Où trouver des vêtements bio

Avec toute la discussion et la polémique qu’il y a autour de lui, le bio est devenu presque banal. Pourtant, et malheureusement, n’est pas toujours bio qui se dit l’être. Aussi, pour ne pas se laisser duper, il est toujours préférable de se tourner vers les marques qui font réellement dans l’écologique. Avec sa percée, le bio fait vendre, mais pour ne pas se laisser avoir par les profiteurs, il est préférable de bien se renseigner avant tout achat. Pour faire simple, il suffit de se rendre sur internet. En effet, sur le web, il est possible de trouver des établissements qui maîtrisent entièrement leur chaîne de production : de la production du coton, en passant par la confection jusqu’à la distribution. Pour résumer, ils cultivent ou achètent leur matière première en suivant une charte stricte moins polluante et respectueuse de l’homme. Ensuite, ils mettent à profit le travail d’usines de proximité pour lesquels ils paient le juste prix. Chacune de ces enseignes a sa manière d’œuvrer dans le bio et, d’ordinaire, ils l’expliquent sur leur site. Pour des exemples et pour plus d’informations sur le vêtement bio pour homme, rendez-vous sur www.montlimart.com.

Les labels bio

Comme pour les aliments estampillés bio, le vêtement écologique a aussi ses labels qui témoignent d’une attitude responsable dans la confection. Ces signes, qui se trouvent le plus souvent sur les étiquettes, peuvent également faire office d’indices lors d’un achat spontané ou durant une séance lèche-vitrine. Pour être sûr de déchiffrer correctement ces petits logos, ne pas hésiter à demander au vendeur. En effet, il est presque inévitable de s’y perdre vu la pluralité de leur origine (Angleterre, Allemagne, France, etc.) et de leur critère d’octroi (commerce équitable, condition de travail, taux de pollution, etc.)

Toutefois, pour ce qui est de la passation de commande en ligne, il suffit de voir les engagements souvent détaillés sur les sites marchands. Et en cas de doute sur la fiabilité ou pour un complément d’information, ne pas hésiter à demander.

Le vrai vêtement coton bio : c’est quoi ?

Il n’y a pas de réponses catégoriques sur le sujet puisque dans le monde de l’« écologique », on peut toujours faire mieux. Mais aujourd’hui, le vêtement en coton bio est celui dont le coton est produit avec des engrais naturels, en utilisant moins d’eau, sans OGM, sans utilisation de pesticide et qui n’est pas issu d’une culture intensive. Puis, après la récolte, le coton bio est filé, traité et blanchi sans agents toxiques. La teinture devra ensuite se faire sans métaux lourds. Quant à la confection, elle sera respectueuse de l’homme : dans des conditions humaines et sécurisées avec le paiement du juste coût pour le travail fourni.

Pour le sujet épineux qu’est le prix d’achat, alors oui, le vêtement en coton bio est peut-être un peu plus cher en rayon. Mais ce qu’il faut savoir c’est que les habits conventionnels ne comptabilisent pas la facture environnementale salée.