En cette période du XXIe siècle, les habitudes de consommation ont changé, et des principes auparavant impensables se développent à pleine puissance. Le monde de l’habillement, jadis si sélectif et réservé, tombe le masque pour laisser découvrir une nouvelle facette. La vente de vêtements d’occasion se tenait alors dans les marchés aux puces, pour des produits soit dépassés de mode, soit en mauvais état, ou tout simplement relégués aux oubliettes pour manque de succès commercial.Aujourd’hui, elle se met au goût du jour et adopte même les dernières technologies pour se mettre en valeur. Les affaires de fripes gagnent en notoriété et entraînent dans leur sillage de plus en plus d’adeptes, grâce à la magie de l’Internet. Cependant, des conditions se posent pour tomber sur la plateforme idéale, tant pour le vendeur que l’acheteur.

L’éthique

Le premier critère dans le choix d’une plateforme dédiée aux habits usagers concerne le principe de base sur lequel se fonde son existence. La friperie en ligne étant aujourd’hui au goût du jour, avant de se lancer et de proposer vos vêtements vintage à la vente, vérifiez d’abord qu’il s’agit bien d’un site correspondant à vos propres aspirations. En effet, même si le concept consiste à vous aider à vous débarrasser des produits que vous ne portez plus, certaines plateformes privilégient des catégories d’articles spécifiques par rapport à d’autres. Si les uns proposent tout ce qu’il est possible d’imaginer en matière de vieux vêtements, d’autres par contre se placent en tant que « spécialistes » d’une marque ou d’un type de tenue précis. Pour ne pas perdre votre temps, vous devez donc savoir exactement si ce que vous vendez sera éligible sur ce site, et si ce dernier est susceptible de vous proposer un article que vous recherchez.

La garantie

Au-delà de cette capacité de cadrage de votre besoin, vous devez également accorder la plus grande importance au fait que la plateforme offre toutes les garanties possibles en matière de vente de vêtements, notamment quand il s’agit d’articles d’occasion. En tant que vendeur, vous savez que l’habit que vous proposez vient d’une marque originale, mais vous devez confirmer que la plateforme peut vérifier cette authenticité. En contrepartie, si vous vous mettez à la place de l’acheteur, vous bénéficierez également de cette assurance, pour ne pas dépenser votre argent pour un produit de contrefaçon. De son côté, la plateforme doit pouvoir vous garantir le paiement de votre article dès que celui-ci aura trouvé preneur. Au besoin, consultez scrupuleusement les conditions générales et particulières de vente, pour éviter des désagréments inattendus.

Le marché cible

Dernier point à prendre en compte pour choisir une plateforme où vendre ses vêtements, le ciblage du marché. Selon ce critère, certaines se positionnent de façon claire en choisissant un segment précis, par rapport à d’autres qui visent plutôt une audience plus large, tant du côté vendeur que consommateur. Quoi qu’il en soit, chaque plateforme de friperie en ligne détient son point fort qui la distingue et peut vous convaincre dans votre choix.