C’était presque un matin comme un autre d’hiver.

Je retrouve cette bonne grosse maille shoppée chez Zara en soldes mais oubliée au fond d’un placard, je la trouve juste parfaite pour la journée, et puis j’ai eu un dilemne… celui des chaussures.

Vous savez ce dilemne qui transforme votre entrée en cimetière de chaussures!h

C’est une guerre sans nom.

Plus de modèles classés par couleurs ou par styles, plus de collection de marques rangée au même endroit, les familles sont dispersées, les couples séparés, les derniers nés sont jetés sans ménagement au sol.

Comment une telle horreur peut-elle se jouer chaque matin dans chaque foyer sans que personne ne la dénonce!

C’est un crime que de ne pas savoir choisir, un crime de délaisser tant de paires oubliées dans le fond du shoesing!

Du coup, je me suis dit que j’allais arrêter ce massacre. Et que j’allais me creuser un peu plus les méninges le matin. Me lancer un défi à moi-même, mais à vous-même aussi…