Le mode de vie vegan n’est pas uniquement centré sur l’élimination de la viande dans son alimentation. Être vegan, c’est bannir tous les produits issus de l’exploitation animale, y compris les cosmétiques traditionnels. Le véganisme n’est pas seulement une mode bien qu’il prenne de plus en plus d’ampleur, c’est le respect des valeurs écologiques et environnementales. Mais concrètement, qu’est-ce que le maquillage vegan renferme ? Avant de se lancer dans la pratique du véganisme, il est important de savoir ce qu’il en retourne.

Le cosmétique vegan : de quoi s’agit-il ?

Le maquillage et les cosmétiques vegan sont dépourvus de tous ingrédients d’origine animale. Ces produits ne font pas l’objet de tests sur les animaux et prônent le cruetly free. Que ce soit des poils de moutons sur les pinceaux de maquillage ou la cire d’abeille, les produits de beauté vegan les ont tous exclus.

L’achat de maquillage vegan a pris de l’ampleur ces dernières années grâce à une prise de conscience générale. En effet, vous n’avez pas besoin d’adopter entièrement le mode de vie vegan pour vous rendre compte de la cruauté de l’exploitation animale. Cet engouement a poussé plusieurs marques à se reconvertir, mais la plupart proposent des articles douteux. Avant de faire votre achat, vous devez connaitre les vrais produits qui véhiculent les valeurs auxquels vous croyez.

Pour l’instant, la législation internationale pour les cosmétiques vegan est encore assez floue. Toutefois, la mention « cruetly free and vegan » et « vegan society » est une garantie de l’authenticité des cosmétiques venant des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Vous pouvez également regarder la liste des ingrédients présents dans le produit pour traquer un éventuel composant animal.

Il faut savoir que le maquillage vegan n’est pas forcément un maquillage bio. Il peut contenir des substances synthétiques qui vont perturber votre organisme. Vous devez donc faire attention à l’étiquetage si vous voulez un maquillage bio et vegan.

Quels sont les produits bannis des cosmétiques vegan ?

Pour pouvoir identifier les cosmétiques vegan, il est important de connaitre les principaux produits bannis par cette pratique. En effet, une grande quantité de matières animales est traditionnellement utilisée dans les produits de beauté.

La cire d’abeille, issue de la ruche des abeilles, est souvent retrouvée dans les baumes à lèvres. Elle a une propriété protectrice et rend les crèmes beaucoup plus fermes et couvrantes. Cet ingrédient est secrété directement par l’abeille et cette dernière doit consommer une grande quantité de miel pour la produire.

Le carmin, une composition fréquente des rouges à lèvres, fait polémique du fait de son extraction. En effet, elle provient de l’écrasement de la cochenille et de ses œufs. L’insecte doit mourir pour obtenir ce colorant caractéristique qu’on voit dans les fards à joues.

Le collagène animal est utilisé dans les lotions, les crèmes ou les gloss pour leurs effets raffermissant. Il provient de la cuisson des matériaux cartilagineux comme l’os ou la peau. La substance obtenue subit ensuite une transformation pour éliminer les impuretés.

L’industrie cosmétique se sert de la guanine pour donner une couleur nacrée aux vernis à ongles, au blush ou au shampooing. Elle est dérivée des écailles de poisson qu’on doit d’abord manipuler en laboratoire pour modifier sa formule chimique.

La kératine est le plus souvent prélevée des poils, de la peau ou des cornes des animaux. On la retrouve dans les soins capillaires puisqu’elle renforce les cheveux. On peut également l’extraire dans du blé ou du soja, mais cette pratique n’est pas encore très popularisée.

L’utilisation de la lanoline qui provient de la graisse des poils de mouton est encore très fréquente. Même les grandes marques n’ont pas pu se résoudre à éliminer ce composant à cause de sa propriété hydratante. Pourtant, elle peut causer des irritations sur les peaux sensibles.

La squalane d’origine animale est presque entièrement éliminée du marché. Toutefois, quelques écarts sont encore observés. La plupart du temps, cet ingrédient provient de l’olive et non plus de l’huile de foie de requin.

Les produits utilisés sont-ils plus sains ?

Les ingrédients d’origine animale sont formellement interdits dans les maquillages et les cosmétiques vegan. À la place, ils sont remplacés par des alternatives végétales. Toutefois, cela ne veut pas forcément dire qu’ils ont des bienfaits pour le corps humain. Au contraire, certains éléments vont venir troubler le fonctionnement de l’organisme. Des perturbateurs endocriniens ou des substances cancérigènes peuvent être présents dans les produits de beauté vegan.

Pour pouvoir identifier les articles à la fois bio et vegan, vous devez faire attention à la liste des composants. Parfois, vous devez passer par un label qui va vous indiquer les articles non toxiques et de première qualité. Le label garantit également l’absence totale de tests sur les animaux. Même si ce n’est pas mentionné sur l’étiquette, l’emballage qui renferme ces produits ne contient pas d’ingrédient animal.

Grâce à la croissance du mouvement vegan et donc l’augmentation des consommateurs, les marques se tournent davantage vers le bio. La majorité d’entre elles garantit désormais des compositions 100 % végétale et saine. Même les grandes enseignes tendent à se lancer vers cette tendance.

Comment se procurer du maquillage et des cosmétiques vegan ?

Les maquillages vegan sont désormais très présents sur le marché international. Ils sont disponibles à prix raisonnables mêmes si leurs composants sont parfois plus difficiles à trouver. Dès que vous voyez la mention vegan and cruetly free, vous êtes sûr de l’origine du produit. Le logo du lapin aux oreilles roses de PETA atteste de l’authenticité du cosmétique. D’ailleurs, ce label est renommé pour être sévère vis-à-vis des marques qu’il représente.

Certaines marques qui ne sont pas affiliées à un label certifié vegan ne contiennent pas d’ingrédients d’origine animale. Vous pouvez les reconnaître grâce à la liste des composants de votre produit de beauté. Le test sur les animaux est bien évidemment banni de par ces enseignes.

Il est conseillé de faire ces achats en ligne puisque vous disposerez d’une large gamme de produits. Vous n’aurez pas besoin de vous déplacer et vous pourrez effectuer vos commandes à n’importe quelle heure. Parfois, les sites de commerces en ligne font souvent des offres promotionnelles ou proposent une livraison gratuite pour un achat en France métropolitaine.

Si vous avez des doutes par rapport à certains cosmétiques, il est possible d’utiliser de simples produits végétaux lors de vos soins. Les huiles essentielles peuvent servir d’alternative aux démaquillants ou hydratants. Vous pouvez également vous servir des différentes sortes d’argiles comme masque pour le visage.

Le maquillage vegan est-il plus efficace ?

Puisque les marques de maquillage vegan ont éliminé plusieurs ingrédients essentiels aux cosmétiques traditionnels, on a tendance à croire qu’ils sont moins efficaces. Toutefois, malgré l’utilisation de substance végétale, le résultat obtenu avec ces produits est très satisfaisant. Parfois, il surpasse même celui des maquillages dits traditionnels. Ainsi, de plus en plus de consommatrices ont adopté ces marques.

Appliquer un rouge à lèvres vegan et bio sur soi n’entraîne pas d’effets secondaires. Vous ne risquez pas de vous retrouver avec des lèvres craquelées et sèches dues aux substances chimiques. Les palettes fard à paupières que vous étalez sur votre peau ne sont pas du tout agressives. Les couleurs restent vives et ne s’effacent pas facilement. Même les vernis bio et vegan sont beaucoup plus résistants.