Le féminisme, sujet d’actualité très sensible, s’affiche désormais sur les t-shirts. Mais, depuis longtemps déjà, il avait fait son apparition à travers des propositions de vêtements permettant aux femmes des tenues plus pratiques. Coco Chanel, par exemple, a permis à la gente féminine de se libérer du corset. Puis, plus tard, Yves St Laurent a revisité le smoking. Cette tenue masculine adaptée aux corps des femmes est vite devenue un symbole de l’émancipation. Le bikini, quant à lui, n’a fait son apparition sur les plages que dans les années 60, tout comme la mini-jupe. Au fil des années, la mode a porté le sexe féminin vers une libération souvent controversée, mais finalement, toujours adoptée.

La mode

Aujourd’hui, et dans la continuité de ce mouvement, la mode est aux phrases directes ou plus subtiles sur les hauts. Rappeler au monde entier que les femmes ne supporteront plus de différences de traitements à tous points de vue, s’écrit noir sur blanc et se porte fièrement. Tout peut sembler cependant paradoxal. Mode et féminisme ne sont-ils pas opposés ? En effet, le monde de la mode a toujours imposé ses diktats ramenant parfois la femme au rang d’objet et l’incitant à se rapprocher d’un standard de beauté. Mais, à priori, il n’en est rien et les deux ont l’air de marcher dans le même sens, l’un utilisant l’autre.

Les slogans qui arrivent

Et Dior qui l’a bien compris, lance un slogan au message sans ambigüité : « we should all be feminists », (« nous devrions tous être féministes »). Relayé par des personnalités notamment au cours de la Women’s March, ce t-shirt a obtenu un succès mondial. Devant l’accueil réservé à cette nouvelle tendance, les marques accessibles au grand public ont, elles aussi, décidé de profiter de ce créneau porteur pour créer leur collection.

Des messages clairs

Souvent floqués en noir, les messages ressortent parfaitement sur les petits hauts en coton ou en lin de couleur unie. Ils sont divers mais nous retrouvons les plus célèbres généralement rédigés en anglais : « The future is Female », (« Le futur est féminin ») ou « Girls can do anything » (« Les filles peuvent tout faire »). Ces polos ne sont pas l’apanage des femmes puisque les hommes, eux aussi, peuvent trouver ce genre de hauts.

Plusieurs marques

Si ces inspirations féministes vous plaisent, plusieurs enseignes vendent des t-shirts aux messages revendicatifs. Mais il n’existe pas réellement d’entreprises « féministes ». Cependant, celles fabriquant ce genre de vêtements s’engagent à mieux rémunérer leurs ouvrières souvent d’origines étrangères, à veiller à leurs conditions de travail et à réduire les différences hommes-femmes. Projet ambitieux pas toujours facile à réaliser surtout que la confection est souvent réalisée à l’étranger !

Moyen de communication incontournable, la mode a vu fleurir ces dernières années des vêtements aux coupes très simples, sobres et unis, réhaussés de slogans forts marquant les esprits. Principalement partie des Etats-Unis, cette nouvelle façon d’afficher ses idées, ses envies et ses revendications a pour but premier de dénoncer certaines inégalités toujours en cours au XXIe siècle. Ces messages inclusifs permettent, peut-être, à leur lecture, de « réveiller » certaines consciences.